Un couple en plein rapport sexuel

Les médecins mettent en garde : ce que vous ne devez pas faire avant un rapport sexuel !

Les médecins mettent en garde : ce que vous ne devez pas faire avant un rapport sexuel !

Les femmes ne devraient jamais uriner avant les rapports sexuels car elles augmentent le risque de développer des infections urinaires douloureuses, explique l’urologue David Kaufman.

Il déclare que cette idée, uriner avant et après les rapports sexuels, est devenue si commune qu’elle s’est transformée en une « vérité générale », rapporte le Daily Mail.

En effet, il souligne qu’une partie de cette « vérité générale » est vrai : il s’agit de celle qui stipule que les femmes sont obligées d’uriner après les rapports sexuels. En effet, le docteur recommande d’uriner après les rapports afin d’éliminer les bactéries qui se forment pendant le rapport et qui sont souvent la cause d’une infection des voies urinaires.

Cependant, l’autre partie qui consiste à uriner avant les rapports sexuels est à éviter car c’est la principale cause des inflammations, c’est-à-dire des infections qui survient pendant ou après les rapports sexuels. Les scientifiques expliquent également que le sexe et, plus précisément, le sexe excessif peut être également dangereux pour la santé des femmes.

Le rapport qui s’étend sur la durée ainsi que les rapports journaliers répétés peuvent causer une infection des voies urinaires. Cette maladie peut être très douloureuse, met en garde le magazine Women’s Health.

« Le tube urinaire est situé à coté du vagin, ce qui signifie que pendant les rapports sexuels, les bactéries des organes génitaux peuvent facilement passer dans les voies urinaires. Plus le frottement est intense, plus le risque d’infection est élevé », a déclaré la gynécologue américaine Mary Jane Minkin.

L’infection est plus fréquente chez les femmes qui n’ont jamais donné naissance et certaines femmes peuvent être touchées après chaque relation sexuelle.

Les symptômes surviennent généralement un ou deux jours après le rapport et se caractérisent par une douleur à la miction, des mictions fréquentes, un changement de la couleur de l’urine et des douleurs au niveau de l’os pubien. Si elle n’est pas traitée à temps, elle peut causer des infections de la vessie et des reins.

Dès que vous remarquez les premiers symptômes, il est recommandé de consulter un médecin. Il vous prescrira, si nécessaire, des antibiotiques qui guériront l’infection.

En outre, il faut augmenter l’apport d’eau ou de jus de canneberge afin d’accélérer la miction et, par la même occasion, le nettoyage des bactéries des voies urinaires. Tant que l’infection n’est pas soignée, il est préférable d’éviter les rapports sexuels.

Ne buvez pas n’importe quel médicament avant les rapports sexuels. Les antihistaminiques, des médicaments qui agissent normalement pour réduire les symptômes d’une allergie tels que les éruptions cutanées, l’enflure ou les démangeaisons, sont des médicaments que les femmes ne devraient pas boire avant les rapports sexuels.

En effet, des recherches ont montré que les antihistaminiques agissent en relaxant tous les tissus du corps et notamment de la région génitale. Par conséquent, stimuler un état d’excitation chez la femme sera difficile, ce qui réduira la quantité de mucus vaginal. Il est là pour rendre le sexe agréable, mais aussi accélérer l’orgasme. Les médicaments rendent donc le sexe beaucoup moins agréable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *