Le syndrome de l’ami éternel – conseils par be2

Le syndrome de l’ami éternel – conseils par be2

Vous aussi, vous souffrez de ce problème, de ce syndrome, de cette malédiction, vous êtes toujours le bon ami, le confident célibataire…

Vous avez un excellent contact avec les femmes, vous semblez mieux les comprendre que la majorité des hommes (elles vous l’ont confirmé elles-mêmes) et pourtant, vous demeurez célibataire.

Vous ne comptez plus le nombre de fois où vous avez ressenti de l’amour pour une femme et où, au moment où vous vous déclarez, celle-ci vous répond avec une gêne teinté d’un soupçon de pitié : « Oh mais tu sais, je te considère comme mon meilleur ami, personne ne me comprend mieux que toi et je ne voudrais pas briser ce lien qui nous unit. ». Manière polie de décliner votre amour…

Votre problème, en réalité, c’est que vous vous déclarez bien tard. Vous laissez s’installer cette relation (biaisée dès le départ si vos intentions vont d’emblée au-delà de l’amitié) et votre amie vous a déjà classé dans la case « amis ». Il lui est impossible de vous imaginer comme un partenaire potentiel.

Ce qui est important quand vous faites la connaissance d’une femme qui vous plaît, c’est de laisser paraître plus ou moins clairement vos intentions, ne jamais quitter la case « partenaire potentiel ». Essayez d’envoyer des petits signes, de rester dans la séduction. Gardez aussi une part de mystère. Les femmes détestent tout connaître d’un homme d’emblée.

Autre solution possible : les rencontres par l’intermédiaire de sites de célibataires comme be2. Les choses sont en effet claires : vous êtes ici pour rencontrer l’amour, pas pour lier une amitié… Mais attention, pour autant nos conseils ci-dessus demeurent importants. Sachez vous faire désirer…

En savoir plus sur be2 :

be2 Pinterest
be2 Youtube
be2 Google+

Un commentaire

  1. Il est vrai que bousculer les choses avec une femme n’est pas la meilleure des idées pour la séduire. Toutefois, jouer la carte « amitié » pour sortir plus tard le grand jeu de la séduction s’avère aussi un fiasco à tous les coups. Aussi, il faut savoir jouer serré en faisant passer le message tout en gardant quelque distance!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.